Les deux pieds bien ancrés dans le Love.

Il y a un moment où mon cœur s’est envolé.

Les deux pieds bien ancrés dans le Love. Sachant très bien que ça allait frapper.

Un moment où ce lien magique s’est créé. Bien malgré moi. Bien malgré nous.

Un moment où je me suis fait croire que ‘ben non ya rien là’… l’attachement au bout des doigts.

Contrôlant (ben oui… certainement…) chacun des paramètres. Connaissant le début et la fin.

 

L’attachement ça se contrôle non?!

 

Puis il y a eu ce vertige. Ce moment où on s’en fou complètement… le rire aux lèvres et les frissons nous parcourant le corps.

Ce moment où au travers des ‘Y a rien qui se passe de sérieux’ et des ‘c’est juste en attendant ’ le corps et le cœur s’emballent un peu trop.

Puis… ce moment…

Ce moment où l’intuition revient. Où je deviens mon propre ennemi. Refusant d’écouter. Ce moment où j’ai senti que tu tournais le dos pour rebrousser chemin. Ce moment où j’ai compris que la personne qui contrôlait tout … c’était toi.

 

Il y a eu comme une sorte de déclic.

Un souffle coupé.

Un bon que mon cœur a sauté.

Je le savais… je le savais tellement!

Je devais te laisser partir.

Le deux pieds collés au sol. Au travers des personnes terminant leur cours le cœur léger… ma voix s’est faite moins assurée. Trahissant mon désir d’oublier. Trahissant mon désir de continuer.

 

Parce qu’on peut encore tout contrôler… non ?!

 

Chrystelle

Laisser un commentaire