Se perdre pendant un instant…

J’ai pressenti quelque chose la nuit dernière. Comme si mon âme savait.

Pourtant…

Au matin, mes pieds ont continués à avancer. Pas à pas… sans bruit. Par peur que l’univers, qui elle n’avait peut-être pas compris, se joigne à la partie.

Puis un frisson a parcouru mon corps. Ça y était. La vérité me regardait dans les yeux. Un sourire malicieux aux lèvres.

Je l’avais encore fait.

Une respiration… une seule… pour revenir «ici et maintenant».

Je redéposai les pieds au sol. Lentement. Un à un. Bien ancrés. Mon coeur battait tellement fort que tout sembla s’estomper pendant un instant. Pendant combien de temps m’étais-je perdue?

Je me souvins de ce sentiment de flotter. Ma tête si lourde. L’univers si difficile à supporter. Depuis combien de temps refusais-je de m’écouter?

Je m’assis un instant. Une larme coula sur ma joue. Je me regardai, droit dans les yeux.

Cette peur du vide… cette peur de l’ennuie… cette peur de ne pas ÊTRE. Elles étaient là. Bien là. Depuis combien de temps…?

Je les regardai une à une. J’aurais voulu qu’elles disparaissent. Leur crier de partir. Les fracasser contre le mur. Mon coeur voulait exploser. Je luttais contre des pensées, des images, des paroles. Je luttais contre moi-même… mais pourquoi?!

Je respirai.

Je pris le temps de ressentir, pendant un instant. Me vis m’étourdir de nouveau. Et malgré le désir d’oublier… je cessai.

Je refusai de subir. De croire qu’en refusant de ressentir et de voir… tout disparaîtrait.

Je refusai de me battre sans cesse, peur après peur, et, malgré le doute constant, acceptai que je devais laisser aller.

Je me rappelai que ma plus grande force n’est pas de me battre pour refuser, mais d’accepter et de me relever. Que de regarder devant, c’est aussi avancer avec son passer et son présent. Qu’avancer vient avec des doutes et des peurs. Qu’avancer signifier s’adapter … à chaque respiration.

Je ne sais pas combien de temps avant de me perdre de nouveau. Combien de pas avant de m’oublier derrière pendant un instant. Mais je sais que je ferai tout… à chaque instant… pour revenir complètement…. moi… ici et maintenant.

Chrystelle

Crédit Photo: http://www.jschpphoto.com

Laisser un commentaire