Yoga à la carte!

yogini rebelle - Yoga feu st-jean

Yinyang, Vinyasa Power flow, Power yoga doux… autant de noms que d’enseignants, studios et goûts du moment… comment s’y retrouver?! Cet article n’a pas la prétention de vous présenter LA méthode pour choisir LE meilleur cours pour vous, mais remet tout de même quelques éléments en perspective. Dans cette ère du yoga, un nouveau studio ouvre à chaque mois (semaine?!) au Canada et encore plus de professeurs graduent afin de partager leur passion pour le yoga. Afin de se distinguer, plusieurs enseignants ou propriétaires de studio donneront des noms différents à leurs cours, ce qui n’est pas mauvais en soi (je l’ai fait avec mon D-Stress !), mais parfois, oublieront la signification même de chacun des mots inclus dans ces noms! Ce qui peut quelques fois donner des répétitions ou même des contradictions dans certains noms de cours.

Je vous donne donc, toujours sans prétention, quelques conseils afin de vous y retrouver :

 

1) Partez toujours de votre besoin À VOUS

Je m’explique. Vous pouvez vous présenter à des studios ou parler à des professeurs qui, on l’oublie trop souvent, doivent gagner leur vie en enseignant. Donc, il se pourrait bien que vous n’ayez jamais fait de yoga, mais que vous vous retrouviez dans un cours de Power yoga (yoga athlétique) intermédiaire avancé parce que le prof vous dira «Ben non tu vas voir c’est pas si pire, tu vas tripper, de toute façon je serai là pour t’aider». À cela je répondrais : lorsque vous payez vos cours, VOUS êtes la personne qui reçoit le service et donc, c’est sur VOTRE besoin que ce service doit être centré. Donc si vous n’avez pas fait de yoga auparavant, que vous revenez d’une blessure, que vous cherchez davantage la détente… peu importe… demandez clairement les meilleurs cours associés à votre besoin, lisez sur ce nom de cours (Internet, site de yoga, livre de yoga, etc.), bref informez-vous. Et si le lieu vous le permet, faite un premier essai et ensuite inscrivez-vous à long terme si le cours vous convient.

Vous pouvez vous référer à mon site (section yoga) pour avoir quelques définitions de base tout de même 😉

 

2) Un prof ça se magasine

Hey oui, un prof, ça se magasine! Il se pourrait en effet que vous adoriez un type de cours (ex : le Power yoga), mais que l’enseignant de Power yoga à votre studio, à la soirée disponible dans votre horaire vous plaise plus ou moins. C’est correct et c’est surtout NORMAL. On est tous humains et comme nous aimons certaines personnes plus que d’autres dans notre vie personnelle, nous apprécions certains profs plus que d’autres de par leur personnalité, leur façon d’enseigner, etc. Une importante partie du yoga est «l’ici et maintenant» et le fait de vivre une expérience tant du point de vue physique que du point de vue énergétique. Ce que j’entends par là, c’est que si vous aimez le cours, mais avez de la difficulté à être centré, à lâcher prise et à vous abandonner à la pratique à cause du prof, changez de cours. Parfois, vaut mieux aller dans un hatha (cours plus centré sur les bases du yoga), avec un enseignant qui nous fait vivre une expérience complète que de forcer physiquement en attendant que l’heure se termine. Vous y gagnerez beaucoup plus.

 

3) Un prof oui mais…  

Assurez-vous que votre prof est formé pour le cours qu’il vous donne! Trop souvent un prof donne un cours pour lequel il n’est pas formé soit de façon ponctuelle (ex: remplacement), soit de façon régulière. Le prof doit pouvoir vous fournir sa certification et vous expliquer ce qu’il peut vous offrir et ne pas vous offrir! Ceci est crucial pour moi tant d’un point de vu physique que psychologique. Je détaille davantage ma pensée dans l’article Votre santé physique oui, mais votre santé mentale aussi! si cela vous intéresse 😉

 

4) Le principe du Yin et du Yang

Connaissez-vous le principe du Yin et du yang? En yoga, le yin est notre côté plus lunaire, plus calme. Dans une pratique «yin» vous trouvez des postures d’étirement, davantage sur le sol. Le rythme cardiaque s’apaise, la respiration ralentie et devient plus profonde. Les pratiques plus «yang» sont associées au soleil, à l’intensité. Donc les cours de Power où l’aspect musculaire est davantage sollicité, la respiration amplifiée et le rythme cardiaque souvent augmenté. Dans la vie de tous les jours, nous sommes plus yin ou plus yang. Si par exemple vous êtes comme moi et que vous pratiquez plein de sports intenses, aimez l’adrénaline et le dépassement… vous êtes plus yang! Si vous êtes davantage plus calme, posé, avez besoin de plus de sommeil, pratiquez des loisirs plus calmes, etc. Vous êtes plus yin. Et l’humain étant ce qu’il est, nous sommes portés à «demeurer dans notre zone de confort».

Donc, J’AIME LE POWER YOGA (hahah!), mais mon corps a-t-il besoin de toujours avoir plus d’intensité encore?! Non! Alors, je dois aussi allez vers des cours doux comme le yin yoga et les cours restaurateurs. Moral du point trois : équilibrez votre pratique en prenant en considération l’ensemble de votre vie actuelle (stress, heures de travail, fatigue, énergie, blessure, etc.). Tout votre être vous remerciera. 😉

 

5) Il y a l’horaire et «l’horaire»

Il m’arrive régulièrement de croiser de nouveaux clients dans mes cours qui me questionnent sur les cours disponibles tel soir, telle heure. Il arrive malheureusement que votre plage horaire ouverte soit le lundi soir 19h00 et que le cours disponible soit un Power intermédiaire… mais vous n’avez jamais fait de yoga avant !! Je suis la première à avoir un horaire chargé, et j’ai beaucoup de mamans qui viennent à mes cours, je sais que ce n’est pas facile… mais créez un «horaire» dans votre horaire. Le yoga c’est aussi être à l’écoute de soi et se respecter (corps inclus!)… donc si vous faite un cours de yoga qui vous cause une blessure parce que c’est le seul trou disponible dans votre horaire… vaut mieux ne pas le faire. Prenez le temps de vous asseoir avec votre mari, vos enfants, vous-même et identifié TOUS les trous disponibles à votre horaire (tsé la TV et facebook là 😛 ) puis identifiez un moment pour VOUS avec un cours et un prof qui vous ferons vivre tsé l’heure que vous attendez chaque semaine là!  Permettez-vous cela 😉

 

Bref! Je pourrais continuer bien longtemps et vous indiquer des éléments plus classiques concernant les stades de pratiques yogiques…mais je trouve important de revenir à la base, à votre réalité actuelle quotidienne et à votre senti avant tout. Je me dis que le reste, l’univers le placera pour vous tranquillement si vous vous mettez au centre de votre pratique 😉 Bon yoga!

 

Chrystelle

Laisser un commentaire